VR-Dict

TEST de Shooty Fruity : ils vont tous mûrir* !

Pour votre santé, mangez 5 fruits et légumes par jour, qu’ils disaient… Si comme moi, vous avez un peu de mal à respecter cet adage, vous aurez grandement moins de mal à accomplir une autre tâche bien plus amusante, le défouraillage de fruits mutants dans un jeu PlayStation VR fou, Shooty Fruity !

SF-03Le studio nDreams continue son petit bonhomme de chemin dans la réalité virtuelle puisque Shooty Fruity est déjà le 4ème titre PlayStation VR qu’ils éditent après le passable The Assembly, l’application reposante Perfect et l’excellent beat’em up multi-joueurs Bloody Zombies, que nous vous conseillons !

Vous avez la pêche ? La banane surtout…

Dans Shooty Fruity, vous incarnez un employé de supermarché fraîchement embauché « grâce à votre capacité à arriver à peu près à l’heure », dixit votre supérieur hiérarchique. Votre tâche est évidemment de faire correctement le job demandé mais celui-ci sera très vite compliqué par une invasion subite de fruits mutants venus pour vous péter la gueule.

Fort heureusement, votre lieu de travail a été conçu pour contrer ce genre d’attaques grâce à un système ingénieux (mais quelque peu curieux) de fourniture d’armes à feu dont la vitesse d’arrivée est conditionnée par votre capacité à travailler correctement. Autrement dit, plus vous travaillez, plus vite votre arsenal devient conséquent. Du petit pistolet au lance-C4, toutes les armes sont munies d’un pointeur laser (désactivable dans les options), très appréciable pour tirer à la hanche et sans risquer la perte de tracking inhérente aux PS Move lorsqu’on les approche du casque PSVR pour viser…

Un gameplay multi-tâches

SF-08Votre employeur vous demande dans un premier temps de vous occuper de la caisse du supermarché. Vous devez donc scanner un à un les articles amenés par le tapis roulant et les évacuer sur le tapis de sortie. On a là un gameplay assez vicieux puisqu’il est impossible de tenir une arme à feu et scanner les produits en même temps, ce qui vous oblige donc à jongler entre les 2 activités mais surtout de bien gérer votre arsenal. En fait, il est très fortement conseillé de faire un petit stock d’armes en les posant tout autour de vous, pour ne pas vous retrouver comme un gros con-trarié lorsque madame la pastèque viendra pour vous péter la tronche !

SF-05Si vous effectuez votre job de caissier(e) comme un chef, votre supérieur hiérarchique vous proposera alors de travailler au restaurant du supermarché. Ici, plus question de scanner des articles, il faut plutôt remplir des plateaux repas en prenant soin d’y placer les bons ingrédients (identifiés par des couleurs). Un 3ème poste de travail vous est ensuite proposé, au service d’emballage des articles. Vous devez alors remplir 3 bacs avec des articles bien spécifiques dont la photo s’affiche sur un écran, puis valider la commande en tirant un levier.

En tout, Shooty Fruity propose une trentaine de missions réparties dans ces 3 environnements de jeu. Pour chaque mission, 3 défis sont à compléter. Chaque défi remporté vous octroie une étoile, et c’est le nombre d’étoiles cumulé qui déverrouille de nouvelles missions, de nouvelles armes à acheter avec le « jus de fruit » de votre labeur, et de nouveaux power-up… Les power-up, parlons-en ! Ceux-ci vous sont livrés aléatoirement pendant votre job et permettent, pendant quelques secondes, d’augmenter votre puissance de feu en ajoutant des effets perforants, explosifs etc… ils sont au nombre de 6 ! À noter que vous débutez chaque mission en choisissant quelles armes vous voulez que le magasin vous fournisse parmi celles que vous avez débloqué. Chaque arme demande plus ou moins de « travail » à accomplir pour l’avoir à sa disposition, il faudra donc être judicieux dans le choix de celles-ci sinon vous pourriez tout à fait n’avoir accès qu’à un seul type d’arme (le pistolet) pendant la majeure durée de la mission…

SF-02

Les Pommes-Pommes Girls veulent votre peau

Concernant le « bestiaire », il est évidemment composé exclusivement de fruits mutants, chacun d’entre eux ayant des attributs et capacités différentes. Par exemple, la mignonne petite cerise hélico arrive par les airs tandis que les citrons verts roulent à toute vitesse jusqu’à vous. L’imposante pastèque est lente mais très longue à détruire et fait d’énormes dégâts. Il y a aussi des framboises, des pommes, des bananes, des grappes de raisin, des mangues etc… A noter que tous les fruits « parlent » et poussent des cris de kamikaze lorsqu’ils vous attaquent, ajoutant encore plus de WTF au jeu.

J’ai mal à ma PS4 Pro

SF-10

Techniquement, les développeurs ont fait l’effort de proposer un jeu brut de pomme, à savoir sans aucun flou cache-misère (cache-aliasing). C’est un choix discutable car le résultat n’est pas au niveau de ce qu’on a pu avoir jusqu’à présent sur PlayStation VR, même sur PS4 Pro. A l’instar de Raw Data, le jeu est très aliasé, surtout dans la salle des employés. Tout ce qui n’est pas proche de vous scintille à mûr* ! Néanmoins, le jeu reste joli pendant ses phases d’action, notamment les fruits qui impressionnent vraiment lorsqu’ils sont proches de vous !

Au niveau sonore, Shooty Fruity est une vraie pépite pour les oreilles. L’humour est omniprésent (le jeu est entièrement doublé en français), les détonations des armes à feu et des grenades sont indéniablement bonnes, à défaut de pouvoir dire qu’elles sont réalistes (excusez-moi si je n’ai jamais tiré dans ma vie… je parle d’armes à feu ok ?). Les voix des fruits leur donnent un côté attachant malgré leur acharnement à vouloir vous faire manger du pissenlit par la racine; les voir chialer lorsque vous réussissez une mission, ou les entendre se moquer de vous lorsque vous perdez est un vrai régal pour les zygomatiques.

Mais pourquoi sont-ils si méchants ?

815-screen-02Parce-queeeeeeee… Shooty Fruity est un concept à la fois « violent » et hilarant, mais c’est aussi un jeu difficile. Il vous faudra beaucoup de patience, du skill, une bonne gestion de votre arsenal et il faudra surtout vous appliquer en jonglant entre votre activité professionnelle et la défense du magasin sans vous laisser submerger par ces vagues de fruits confits ! Le plaisir de jeu peut alors laisser place à la frustration, notamment après plusieurs échecs, mais vous pouvez néanmoins zapper temporairement les missions corsées et y revenir plus tard. En outre, pour les plus acharnés du scoring, sachez que des leaderboards sont présents !

Conclusion

Malgré ses lacunes visuelles, Shooty Fruity réussit le pari de mixer plusieurs types de gameplay, à mi-chemin entre Job Simulator et Dick Wilde. Il s’agit du meilleur shooter statique du PlayStation VR à ce jour, diablement fun et hilarant, avec un contenu bien fourni mais une difficulté qui peut parfois être rebutante.

Les +

Variété des armes
De l’action au top !
Les fruits, hilarants !
Entièrement doublé en FR
Contenu bien fourni compte tenu du prix

Les –

Parfois difficile et frustrant
Ça aliase pas mal, même sur PS4 Pro
On aurait aimé plus d’environnements

Notre note globale : 7/10

Graphismes : 7
Bande-son : 8
Gameplay : 7
Contenu : 7
Durée : 7

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.