Info Trailer

Windlands : Le deuxième volet sortira en 2019 sur PlayStation VR (trailer)

Le studio anglais Psytec Games planchent déjà depuis plusieurs mois sur la suite de Windlands. Et si le jeu sortira en exclusivité sur Oculus Rift d’ici la fin de ce mois de septembre, il apparaîtra sur HTC Vive et PSVR en 2019 !

Comme dans le premier opus, on peut découvrir le monde de Windlands tranquillement (j’avoue, c’est vite dit!) et intégralement en solo. Mais la nouveauté de cette aventure, c’est sans conteste le fait que l’on peut y aller avec des amis (jusqu’à 4 en mode co-op). Forcément, c’est plus fun pour venir à bout des titans gigantesques et ainsi parvenir à sauver ce monde. D’autant qu’il est aussi possible de se confronter à ses potes dans des challenges de vitesse.

Attention toutefois, les plus sensibles pourraient être confrontés au motion sickness ! Se prendre pour une sorte de Spiderman ou un Singe peut provoquer quelques nuisances… Car ce qui fait la force de Windlands 2, c’est aussi son gameplay avec déplacement au grappin. Et les développeurs ont pensé à tout. Ils ont ajouté dans cette nouvelle aventure un arc pour ouvrir des passages, se défendre… Le trailer, publié le 3 septembre, en met plein les yeux. Comme dans Windlands 1, les graphismes à l’esprit « cartoon » sont simples mais ils devraient rendre magnifiquement bien en réalité virtuelle.

Windlands 2 est attendu le 12 septembre sur Oculus Rift. (Rrrrrrrr!!) Pour les autres plates-formes, il va falloir prendre son mal en patience. Une sortie est annoncée en 2019, sans plus de précision, sur PlayStation VR et HTC Vive.

Si vous n’avez pas encore découvert l’univers de Windlands disponible sur le PS Store au prix promo de 8,99 euros jusqu’au 8 septembre, votre Singe adoré avait testé le premier épisode l’an dernier. Après quelques réticences assez vite dissipées, il s’était franchement éclaté dans le premier épisode ! Vous pouvez (re)découvrir son aventure sans plus attendre…

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.